2015/06/30

Entropie, Canicule, ANPéRo, Kultur Pop

"Plus ça va, moins on croisera de gens qui ont connu l'Empereur". J'attribuais cette sentence mémorable à Alphonse Allais. Je n'en trouve plus de trace numérique, mais qu'importe. Ma mémoire probablement. 

Il y a vendredi prochain (le résumé est ici, La tribune de Paris, le 3 juillet 2015), un ANPéRo en Libraire Entropie, 198 boulevard Voltaire, Paris (métro Charonne). Avec le temps va, tout s'en va. Les roses de Sharon, les livres, les souvenirs et les regrets aussi.

Il vous reste encore une occasion de visiter la librairie Entropie, son taulier, d'y acheter des livres rares et d'occasion (et c'est moins les soldes, 50 % en ce moment), d'y rencontrer des gens bien, d'y manger du jambon, des endives, de l'houmous (hummus ?). D'offrir des livres en cadeaux, avec un conseil avisé.

En venant à la librairie Entropie, tout cela est possible, et plus encore. Il y aura le 29e opus de Kultur Pop, avec des génériques d'émissions de Radio France en général, de France Culture en particulier. 

Le thème de saison est le petit chien, la canicule. Le prochain ANPéRo sera agrémenté pour le pire et le meilleur de quelques morceaux de musique. Ce sera le Kultur Pop 29. Les morceaux en sont encore dans l'atelier de culture, mais on peut déjà annoncer une thématique. Ce qu'il y a en Librairie Entropie, ou pas ;)

Il y aura probablement et notamment les morceaux musicaux suivants : Raid the radio, des General Elektriks (générique de Grantanfi, hommage à Laurent Nadot),  Profondo Rosso, de Goblin (générique de La conversation scientifique, hommage à Jean-Jacques Dhénin), Viens Mallika sous le dôme épais, de Léo Delibes (interlude-génériques des nuits de France Culture, hommage à Guillaume Pinchard), So here we are, de Nightmares on Wax (générique des Révolutions invisibles, hommage à Jacques), Take care, de Imany (générique de Rue des Écoles, hommage à Vincent R.), People love water, de Jeff Beal (selfie), L'amour parfait, de Gildas Kitsuné (Yelle, générique de Soft power, hommage à Stéphane Saliège), Mulholland Drive d'Angelo Badalamenti (interlude-génériques des nuits de France Culture, hommage à Stéphane Descornes), Paean, de Nathan Fake (générique de Modes de vie, mode d'emploi, hommage à John-Christmas), l'arrivée de Molière chez Jourdain, de Frédéric Talgorn (interlude-génériques des nuits de France Culture, hommage à Bruno Morobone), Little Bug, de Nôze (générique d'été 2014, Des idées sous les platanes, hommage à Henri), Satyagraha (acte 2, Tagore) de Philip Glass (générique de Fréquence buissonnière, hommage à Rémy).

Mais tout cela peut changer encore. Il y eût un rattrage avant-hier, voir Le temps des libraires.


3 commentaires:

  1. Enfin une bonne nouvelle !
    Je réserve ma soirée.

    RépondreSupprimer
  2. Zut et crotte ! J'avais noté le 17 sur mes tablettes ! Enfin, tant pis, vous me raconterez... Bruno

    RépondreSupprimer
  3. Cela m'étonnerait qu'on ne puisse en faire un spécial pour toi à cette date

    RépondreSupprimer